Le Centre se donne pour missions l’initiation à l’étude de l’environnement, l’éducation à l’écologie ainsi que, pour les élèves du primaire, l’éveil et l’acquisition de connaissances informatiques. L’ErE est le fil conducteur d’un séjour. Ce séjour contribue à ce que les élèves acquièrent des comportements de citoyenneté active par la mise en oeuvre des quatre phases opérationnelles que sont la sensibilsation, l’initiation, la formation et l’éducation. Sont privilégiés les séjours d’une semaine, du lundi matin au vendredi début d’après-midi. Il est toutefois possible d’organiser des journées ponctuelles à thèmes ou des séjours de durée réduite en fonction des congés scolaires.
Le Domaine des Masures accueille les élèves de l’enseignement fondamental et secondaire, les étudiants de l’enseignement supérieur (dont les futurs enseignants), et également et plus largement leurs enseignants et formateurs.
Implanté dans une région naturelle exceptionnelle, la Calestienne, le Centre bénéficie d’un environnement immédiat de grande qualité et permet une étude en liaison directe avec les observations de terrain. La proximité de nombreuses réserves naturelles, l’accessibilité à des grottes non touristiques, la biodiversité renommée de la région de Han-sur-Lesse, la présence d’importants massifs forestiers aux essences variées, etc., permettent une approche de terrain préliminaire à toute activité.
Profitant de cet environnement à portée de main, le Centre s’est principalement spécialisé, dans différents domaines de l’écologie (Transect de végétation, gestion forestière, faune et flore de différents biotopes, analyse des eaux souterraines et de surface, etc.) mais aussi dans l’étude de l’impact du calcaire sur la région (Géomorphologie, karstologie, laboratoires de dissolution des roches calcaires, etc.). Enfin, l’analyse et l’évaluation critique des paysages font l’objet d’une approche globale offrant toutes les bases d’une initiation à la problématique de l’aménagement du territoire.
Beaucoup d’autres activités sont basées sur la même approche environnementale: Pelotes de réjection et activités humaines ; Lichens comme bioindicateurs ; Analyse et évaluation subjective et analytique de paysages « naturels » ou humains ; Apiculture ; Calcul de la surface minimale significative des espèces herbacées; Fougères ; Sentier d’observations naturalistes ; Approche sensorielle de l’environnement ; Étude d’un village de la Famenne ; Circuit archéologique.

Stany Mahoux.
Directeur CPDA de Han Sur Lesse.